Distinguer pièces d’investissement et numismatique

Distinguer pièces d’investissement et numismatique

Plusieurs différences distinguent les investisseurs et détenteurs de métaux précieux, à commencer par la plus répandue, à savoir : ceux qui préfèrent l’argent métal et ceux qui privilégieront l’or physique. Certains concilient l’investissement dans les deux, ce qui est une approche judicieuse sachant que le succès d’un investissement réside dans sa diversification.

Comment distinguer numismatique et or d’investissement ?

Une autre différence fondamentale réside dans le choix entre pièces et lingots bien qu’il soit là encore recommandé d’investir dans les deux. Enfin, certains investisseurs préféreront les pièces d’investissement à la numismatique et vice versa. On peut encore une fois vanter les mérites d’un investissement diversifié mais l’investissement dans la numismatique requiert des connaissances bien précises, plus que celui nécessaire à l’investissement dans les pièces d’investissement.

L’or d’investissement

Les pièces d’investissement (50 pesos, 20 dollars, 20 Francs Napoléon, etc) appartiennent à la catégorie de l’or d’investissement défini à l’article 298 sexdecies du Code général des impôts comme suit : « Les pièces d’une pureté égale ou supérieure à 900 millièmes qui ont été frappées après 1800, ont ou ont eu cours légal dans leur pays d’origine et dont le prix de vente n’excède pas de plus de 80 % la valeur de l’or qu’elles contiennent. » Elles sont également caractérisées par une prime qui est en fait la différence entre la valeur intrinsèque de la pièce (son poids en métal précieux) et le prix auquel elle est négociée sur le marché. Cette spécificité permet de spéculer doublement : d’une part sur les variations des cours de l’or et d’autre part sur les variations de la prime de la pièce.

Elles sont généralement caractérisées par un titre de pureté inférieur à celui des pièces modernes (Maple Leaf, Silver Eagle, Philharmonique, etc) car ayant été émise il y a un siècle ou plus (sauf quelques exceptions dont la Krugerrand).

La numismatique

A l’inverse, les pièces numismatiques ne seront pas nécessairement caractérisées par un titre de pureté supérieur à celui des pièces d’investissement (sauf exception). Elles ne sont généralement pas acquises pour leur pureté mais plutôt pour leur rareté, leur état de conservation ou la période sous laquelle elles ont été émises. Elles seront généralement acquises par des investisseurs ou collectionneurs, ceux-ci pourront les acquérir dans le cadre d’une collection ou d’une logique spéculative.

Ces collections peuvent avoir pour dénominateur commun l’alliage utilisé, la période sous laquelle elles ont été frappées, l’origine géographique, l’effigie et bien d’autres encore.

L’investissement dans l’or d’investissement et la numismatique

L’investissement dans les pièces numismatiques peut s’avérer plus risqué car, comme expliqué : elles peuvent être conçues dans un tout autre métal que l’or ou l’argent ou avoir un titre de pureté très faible. Enfin, certaines bénéficient d’une prime bien plus élevée que leur valeur intrinsèque, ce sont celles)-ci qui permettent de réaliser les plus grosses plus-values.

Ainsi, si vous vous sentez prêt à franchir le pas et à vous instruire sur les pièces émises au cours d’une certaine période ou dans un certain pays, vous pourrez réaliser des plus-values bien plus intéressantes qu’avec des pièces d’investissement. Attention toutefois : la numismatique est une vocation, certains collectionneurs y dédient leur vie et leurs économies.

Si vous souhaitez investir dans des supports moins risqués mais reconnus comme rentables quand utilisés à bon escient, restez cantonnés aux pièces d’investissement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *