Comment conserver ses pièces d’or ?

Comment conserver ses pièces d’or ?

L’or physique reste la valeur refuge de référence et pas seulement pour les institutions et grands investisseurs mais aussi pour les particuliers. Face à des produits d’épargne devenus obsolètes ou en passe de le devenir, l’investissement ou le placement dans les pièces d’or apparaît de plus en plus comme un choix de « bon père de famille ».

Nous n’allons pas nous étendre sur les avantages et inconvénients des différents supports d’investissement ou véhicules de placement car ce n’est pas la vocation de cet article. En réalité, nous allons nous pencher sur la nécessité de faire conditionner ses pièces, en plus de les entreposer dans un endroit sur.

Le conditionnement des pièces d’or

Outre la préservation de votre patrimoine – c’est à dire des différentes pièces dans lesquelles vous aurez placé ou investi votre argent – il est impératif de faire placer vos pièces d’or sous scellé pour des raisons de fiscalité. En effet, les investisseurs néophytes et détenteurs de pièces d’or débutants ignorent souvent l’existence de deux taxes applicables à la revente d’or physique.

Le premier régime fiscal jugé comme étant le plus avantageux est appelé taxe sur la plus-value, il s’élève à 36,2% de la plus-value éventuellement réalisée entre l’achat et la revente des pièces. Pour en bénéficier, le vendeur doit d’une part, disposer d’un justificatif faisant foi de la propriété des pièces, de la date et du prix d’achat. D’autre part, les biens doivent être placés sous scellé, faisant apparaître la référence de la facture, le nom du détenteur et la date d’achat des pièces.

Cette taxe ne s’applique pas en cas de moins-value ou d’absence de plus-value. Elle donne lieu à une exonération totale à compter de 22 ans de détention ainsi qu’à un abattement de 5% par an à compter de la troisième année de détention.

Le second des deux régimes est appelé taxe sur les métaux précieux, il s’élève à 11,5% du montant total de la cession. Il s’applique lorsque le vendeur des pièces ne dispose pas de justificatif ni de produits sous scellé. Il ne donne lieu à aucune exonération ou abattement quel qu’il soit.

Si vous avez recours à un professionnel du négoce de métaux précieux tel que Godot & Fils, celui-ci conditionnera automatiquement vos pièces sous scellé. Il peut s’agir d’un sachet scellé plastique pouvant contenir jusqu’à une douzaine de pièces ou d’un scellé unitaire cartonné ne pouvant contenir qu’une seule pièce.

Stocker vos pièces d’or

Les avis divergent concernant le meilleur moyen de sécuriser ses pièces d’or, c’est à dire de les stocker sereinement en évitant ainsi de tenter des individus mal intentionnés. C’est avéré : une large partie des détenteurs d’or physique entreposent leur pièces d’or chez eux. Cela peut-être une excellente option si tant est que vous ne disposez pas d’une quantité trop importante mais surtout que vous disposez d’une cachette connue de vous seul (et éventuellement de votre cercle familial) bien que de nombreux exemples témoignent du fait que : moins on est à connaître l’emplacement de la cachette, plus on se préserve de la survenance d’un cambriolage.

Ainsi, à moins que vous ne connaissiez une plinthe qui se décolle, une latte de parquet dissimulée et amovible ou une tomette descellée, abstenez-vous de conserver vos pièces d’or à domicile, cela ne fera qu’attirer les convoitises. Vous pouvez aussi avoir recours aux services d’un assureur pour protéger votre patrimoine mais attention : il s’agira d’une assurance autre que celle découlant d’un contrat multirisque.

Préférez plutôt le recours au stockage chez un professionnel, tel que Godot & Fils et son Gardien’Or. Pour une somme modique, vous aurez l’assurance que vos pièces d’or sont protégées et en lieu sur. D’autre part, vos pièces seront déjà chez le négociant (mais hors du système bancaire) ce qui vous permettra de placer un ordre de vente bien plus vite que si vous conserviez vos pièces d’or chez vous. En effet, cela impliquerait de les faire parvenir au négociant tandis que dans le cas du gardiennage, celles-ci s’y trouvent déjà !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *